Extrait du roman « Ma plus belle rencontre ». L’héroïne rencontre Maxime, pour qui le métier que l’on exerce ne définit pas forcément qui l’on est.

 

Confortablement installés au fond d’une banquette moelleuse, ils décidèrent de faire connaissance.

– Allez, je te laisse commencer puisque c’est toi qui es venue vers moi, dit Maxime.

– Ok, alors, que fais-tu dans la vie ?

– C’est-à-dire ?

– Et bien, quel est ton métier ? Elle souriait tant la question paraissait évidente.

– Penses-tu que la réponse à cette question t’en dira plus sur qui je suis ?

– Ben oui quand même ! Ça me permettra de savoir ce que tu aimes ou ce que tu n’aimes pas !

– Alors dans ce cas, je te dirais que j’aime le chocolat, j’aime ma famille et mes amis, j’aime les jeux de société. Je n’aime pas les escargots farcis, le coca-cola et les menteurs.

– Pourquoi tu n’as pas envie de me dévoiler ce que tu fais dans la vie ? Tu es agent secret ? Dit-elle en riant.

– Je n’ai pas dit que je ne voulais pas ! Dans la vie, je chante, je dîne avec mes amis, j’écoute de la musique, je fais du sport, principalement des footings et du yoga, je lis beaucoup…

– Ah ah ! Ok j’ai compris, tu as l’intention de ne rien me dire ! lança-t-elle amusée, en lui adressant un clin d’œil complice.

– Non, ce n’est pas ça. Mais je considère que ton métier ne définit pas forcément qui tu es. Donc lorsque je m’intéresse aux gens, je ne leur demande pas comment ils gagnent leur vie, mais plutôt ce qu’ils en font !

– T’es bizarre toi quand même.

2 Comments

Laisser un commentaire

Newsletter